Contact

Homeoffice et marché des bureaux : plus une évolution qu’un gamechanger

23 08 Einfluss Von Homeoffice Auf Bueromarkt

Depuis quelque temps, la majorité des collaborateurs sont retournés au bureau. Cependant, le taux de travail à domicile a augmenté et les besoins en surface des entreprises qui en découlent se sont modifiés ou s'établissent progressivement. Les effets à long terme sur les besoins en surface ne peuvent toutefois pas encore être bien évalués, car les surfaces de bureaux ont récemment été à nouveau bien absorbées - grâce à une évolution dynamique de l'emploi.

Même si le souhait de nombreux travailleurs de travailler de manière aussi hybride que possible demeure, c’est encore une minorité qui est autorisée à travailler principalement à domicile. C’est ce que montre la dernière enquête suisse sur la population active (ESPA). L’innovation et l’identification avec sa propre entreprise sont les raisons pour lesquelles cela devrait rester ainsi. Les experts d’Avobis s’attendent à ce que le taux de travail à domicile des utilisateurs de bureaux se stabilise en moyenne autour de 30 pour cent. Les promoteurs et les propriétaires immobiliers seraient donc bien avisés de s’adapter à l’évolution des besoins en matière de surface.

Travail à distance et nouveaux concepts d’espace de bureau

D’une part, il est probable que d’autres entreprises optimiseront l’utilisation de leurs bureaux grâce au travail multilocal (travail à distance), ce qui pourrait réduire les besoins futurs en surface. Il est difficile d’estimer dans quelle mesure à l’heure actuelle. Le comportement des entreprises est encore inégal. Même si certaines grandes entreprises ont déjà réduit leurs surfaces ou annoncent qu’elles vont le faire, l’ampleur de l’effet ne sera visible que dans les prochaines années. D’autre part, les exigences en matière de concepts d’espaces de bureaux évoluent. Les développements de projets actuels montrent que la surface totale louée ou utilisée ne diminue pas, car le besoin d’espaces de rencontre, de collaboration et de retrait augmente. Certaines grandes entreprises ont déjà mis en œuvre leurs propres concepts de plans et de surfaces, le mot d’ordre étant « activity based working ». Les bailleurs et les propriétaires de surfaces de bureaux sont ici mis au défi et doivent réagir, en fonction du groupe cible, par des transformations telles que la subdivision en zones de travail. Il n’est donc pas étonnant que les investissements de transformation soient légèrement à la hausse, d’autant plus qu’il faut également répondre aux exigences croissantes en matière de durabilité.


Il devient de plus en plus important de positionner les surfaces de bureaux en fonction des groupes cibles. A l’avenir également, tous les locataires de bureaux n’auront pas les mêmes exigences en matière de qualité des surfaces. Cela est dû au fait que le travail hybride ne s’impose pas dans la même mesure dans toutes les branches et pour toutes les tailles d’entreprises et que les nouveaux concepts conviennent souvent mieux aux grandes entreprises. Dans le cadre des exigences croissantes de flexibilité des locataires, les durées des contrats de location se raccourcissent également.

Intakter Büroflächenmarkt

Das Beschäftigungswachstum der klassischen Büromarktbranchen blieb auch im aktuellen Jahr dynamisch und trägt neben der eher geringen Planungstätigkeit der letzten Quartale dazu bei, dass die Angebotsquoten in vielen Büromärkten unter den Werten vor der Pandemie liegen, und die Büromieten in den Zentren gestiegen sind. Zentrale Lagen bleiben attraktiv. Konjunkturindikatoren wie die Entwicklungen der offenen Stellen lassen vermuten, dass die Decke bei der Beschäftigungsdynamik nun erreicht sein dürfte. Die ExpertInnen von Avobis gehen aber dennoch von einer robusten Entwicklung im laufenden Jahr aus. Auch längerfristig gesehen werden an attraktiven Makrolagen Büroflächenausweitungen weiterhin absorbierbar sein, sofern die konjunkturelle Seite mitspielt.

Qu’est-ce qu’un bureau à distance ?
Pourquoi travailler uniquement à domicile ? Outre le home-office, le remote-office est de plus en plus répandu. On entend par là le travail en dehors du lieu de travail traditionnel, par exemple dans un espace de coworking ou en déplacement dans le train. Les collaborateurs peuvent ainsi utiliser ou raccourcir les trajets pendulaires et profiter d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Avobis, un partenaire pour des projets adaptés aux groupes cibles

Le groupe Avobis vous soutient aussi bien dans la construction de nouveaux bâtiments que dans le repositionnement en vous proposant des conceptions de projets, des stratégies et des estimations des besoins en surfaces de bureaux adaptées aux groupes cibles. N’hésitez pas à nous contacter.

	
David Berlart Rund

Contact

David Belart

Head Development & ESG

Tel. +41 58 255 39 94

david.belart@avobis.ch

Brandschenkestrasse 38
8001 Zürich